16 octobre 2019

LA LOUANGE RETENTIT DANS LE DISTRICT MISSIONNAIRE DE YAMOUSSOUKRO

L’édition 2019 de la semaine de la louange en l’Eglise Méthodiste Unie Côte d’Ivoire se déroule officiellement dans le district missionnaire de Yamoussoukro. Le Directoire musical national, en charge de l’organisation de cette semaine, a mis les bouchés doubles.

Lancée officiellement le 26 juillet par une veillée de louange au temple Cité de Grâce de Nouveau-Koumassi, dans le district Abidjan-Sud, L’édition 2019 de la semaine nationale de la louange se tient officiellement dans le district missionnaire de Yamoussoukro sous la présidence du Bishop Benjamin BONI, Président de la Conférence Annuelle de l’EMUCI. Elle est éclatée aux 25 districts que compte l’Eglise Méthodiste Unie Côte d’Ivoire.

Un canevas établi par le bureau national a été envoyé aux présidents de Directoire des districts, qui devront les relayer au niveau des églises locales.

« Nous partons à Yamoussoukro pour booster les districts de l’intérieur, et créer un engouement dans ces districts pour que les chorales qui sommeillent se réveillent » annonce le Maître Fofana Saint-Basile, Secrétaire Général du bureau national du Directoire musical. Joint par téléphone par la Rédaction de la Voix de l’Espérance depuis Yamoussoukro, il a par ailleurs décrit l’atmosphère qui y prévalait « les fidèles se sont sentis accompagnés. Et notre arrivée sur les lieux a apporté d’avantage d’enthousiasme dans le cœur choristes et l’organisation des choses ».

Cinq jours durant, du Mercredi 31 Juillet au Dimanche 04 Août, une délégation du bureau national a séjourné dans la capitale politique afin de conduire les activités organisées avec la franche collaboration du bureau du directoire local.

Au menu de ces journées de la louange ; Il a été question de formation sur l’orchestration de l’écriture fanfare, la direction chorale ; de communications sur les œuvres artistiques méthodistes et le BURIDA. De la présentation des résolutions sur le forum, l’éthique et la déontologie du maître de chœur.

Deux grands concerts ont donné un cachet particulier de détente surtout, le premier animé par les chantres méthodistes à la salle des fêtes de la mairie de Yamoussoukro et le second par les chorales méthodistes venues de Bonoua, Korhogo, et des églises sœurs du district missionnaire.

Le Bishop Benjamin BONI, Président de la Conférence Annuelle de l’EMUCI a été accueilli le dimanche 04 Août. Accompagné du Secrétaire de la Conférence, le Très Révérend Pasteur Isaac BODJE.

Le temple ‘JERUSALEM’ a refusé du monde ce jour. A l’intérieur comme à l’extérieur du temple, les fidèles ont pris d’assaut l’Eglise.

Il est revenu au Très Révérend Moïse N’DE, aumônier du directoire national de délivrer le message. A partir du thème du jour : « dd » de Marc 8 :34, l’officiant a invité les louangeurs à se mettre à la disposition du Seigneur tout en supportant les difficultés. Car l’appel est une grâce « saisissons la portée de son appel à être à son service pour avoir accès au Salut et à la vie Eternelle » a-t-il ajouté.

Le Président national du Directoire musical, Me Eli SOROY, dans son discours, a présenté les grands chapitres de son organisation pour l’année en cours et celle à venir. Il s’agit entre autre de la formation, de l’uniformisation de la pratique des cantiques. Il a aussi présenté le nouvel uniforme des choristes et autres acteurs de la louange.

Le Bishop Benjamin Boni, a interpellé, mais aussi félicité et encouragé les louangeurs dans leur mission qui est en réalité un sacerdoce.

Ce rendez-vous annuel de la louange, tous ont été invités à y prendre part, y compris les fidèles et acteurs ne pouvant se déplacer.

Le cap est mis sur le district de Grand-Lahou pour l’édition 2020 de la journée de la louange.